Mobilité et exposition de soi

Miki Okubo, Mobilité et exposition de soi
Étude anthropologique et esthétique

Ce projet concerne l’exposition de soi telle qu’elle est orientée par de nouveaux dispositifs comme les smartphones. Il observe et analyse les changements révolutionnaires apportés aux modes de représentation de soi par les réseaux sociaux, principalement sous l’angle de la mobilité. Il conduit également une œuvre mettant en évidence la mobilité de l’image et les nouvelles formes d’albums qui se référent au Print Club (autocollants photographiques) mode apparue au Japon il y a une quinzaine d’années.